Rechercher
  • Gastine Musique

Vu dans la presse : Journal Ventilo

On disait le Sud ...

C’est un temps intime, secret, trop rare, que celui d’écrire des poèmes. Pour ses vingt ans, le Printemps des Poètes célèbre la beauté, l’un des sujets les plus prisés de l’Antiquité à nos jours.

La compagnie Gastine propose aux publics un concours de poésie en amont de ses

différents spectacles. Écrire, se dépasser et, pour les lauréats, se former à la diction : dire. De Marseille, Damas ou Homs, ils étaient tous en ouverture du récital, à la Cité de la Musique de Marseille, déracinés, heureux, amoureux, en colère, émerveillés et emplis d’émotions, enfants ou adultes accompagnés en musique par Anne Derivière-Gastine et Fouad Didi. Vingt et un poètes lauréats sont montés sur scène dire leur poème, en français ou en arabe, extraire la beauté de la Méditerranée, mais aussi sa douleur, sa couleur rouge sang ou ses méduses de plastique. En seconde partie de la soirée, Anne Derivière-Gastine, au piano et chant, pose les atmosphères. Ses compositions musicales dynamiques et

fluides ont fait écho à celles de Fouad Didi, maître de la musique arabo-andalouse, au oud, violon et chant. Philippe Gastine magnifie de sa profonde et émouvante voix la poésie, divinement traduite, des poètes de la Méditerranée. Ils ont sublimé la mare nostrum, nous emportant au-delà des styles et genres d’écriture. Au programme du récital, que l’on retrouve sur leur dernier CD fraîchement sorti, les poètes Pilar Gonzalez, Roberto Veracini, Khaled Bensalah, Muriel Augry-Merlino, Vénus Khoury-Ghata, Nazih Abou Afach, Issa Makhlouf, Stratis Pascalis, Mohamed Bennis, Mahmoud Darwich, Mohamed Cherchâli, Adonis, Hamri Bahri et Giuseppe Conte. En nous laissant guider par Joan Salvat-Papasseit, poète catalan,« Donne-moi la main, nous irons par le rivage... », prolongeons le rêve et suivons près d’ici les prochaines dates du trio.

Sylvia Obrados

Mars 2019


13 vues

©2019 Gastine Compagnie Musicale By Haastin